Alcohol and Gaming Commission of Ontario

90 Sheppard Avenue East
Suite 200

Toronto ON M2N 0A4

Jun 8, 2020

 

(La version française suit la version anglaise)

 

Ontario amends Regulation 719 under the Liquor Licence Act to support liquor sales licensees in temporarily extending their patios and provide additional flexibility for the location of tied houses 

 

Liquor Sales Licensees may temporarily increase the size of their patios or add a new patio once they are again permitted to welcome patrons on-site and until January 1, 2021, provided that the municipality in which the establishment is located does not object and all other applicable requirements are met. During this temporary period, licensees who meet the eligibility criteria and requirements are not required to apply to the AGCO for a temporary extension of premises or pay any fee.

 

In addition, liquor manufacturers and other applicants for a tied house licence now have increased flexibility regarding the location of a proposed tied house. Interested applicants may apply through iAGCO. 

 

Please read additional details in: 

 

 

What are the requirements for a temporary patio extension under these new temporary measures?

 

The Government has amended Regulation 719 under the Liquor Licence Act (LLA) to provide flexibility for liquor sales licensees (e.g. licensed bars and restaurants) to temporarily extend their physical premises beyond 14 days provided they have municipal approval and meet certain requirements.

In order to be eligible for a temporary patio extension, licensees must have a valid liquor sales licence and be permitted to open and welcome patrons on-site under the province’s phased reopening process. In addition, the following requirements must be met:

  1. The physical extension of the premises is adjacent to the premises to which the licence to sell liquor applies;
  2. The municipality in which the premises is situated has indicated it does not object to an extension;
  3. The licensee is able to demonstrate sufficient control over the physical extension of the premises;
  4. There is no condition on the liquor sales licence prohibiting a patio; and,
  5. The capacity of any new patio, or extended patio space where the licensee has an existing licensed patio, does not exceed 1.11 square metres per person.

 

What role do municipalities currently play in the temporary extension of premises application process and what has changed under the new temporary measures?

 

Usually, licensees who wish to extend their licensed patio are required to apply to the AGCO for a temporary extension of premises, which may be authorized for up to 14 days and for a maximum of four times each year. As part of that process, licensees are required to obtain a letter of non-objection from their municipality.

Under these new temporary measures and for the duration of 2020, licensees do not need to notify or submit an application to the AGCO for a temporary extension of premises, provided that they meet all the eligibility criteria and applicable requirements. One of the criteria is that the municipality in which the establishment is located does not object to an extension. This non-objection or approval can take a variety of forms. While licensees are not required to submit any documentation to the AGCO to demonstrate compliance with this requirement, licensees are required to produce such documentation, if requested by the AGCO.

 

Is there a certain document that municipalities are required to use to confirm they do not object to a patio extension?

 

The AGCO does not require a specific format for municipal non-objection. Municipalities have flexibility to determine how best to approve patio extensions. This might be by blanket resolution, by application process, by letter from the City Manager, or any other suitable format. Municipalities are not required to send their non-objection to the AGCO. Licensees are required to produce documentation demonstrating municipal approval, if requested by the AGCO.

 

Can patios be extended onto municipal sidewalks or roadways?

 

Municipalities have the flexibility to determine how best to permit temporary patio extensions on municipal property. The temporary physical extension of the premises must be adjacent to the premises to which the licence to sell liquor applies.

In accordance with section 48 of Regulation 719 under the LLA, the licensee or its employees may carry liquor between two licensed areas across an unlicensed area (e.g. from the establishment and across the sidewalk, in the case where the patio extension is on a roadway).  However, patrons may only carry liquor across the area not under the licensee’s control if it is in a closed container.

 

Are licensed establishments who do not currently have a patio space eligible under these temporary measures?

 

Provided that they have municipal approval and meet all other requirements, temporary new licensed patios are also permitted under this temporary measure. Licensees who wish to maintain the patio extension beyond January 1, 2021 must apply through iAGCO and must meet all applicable requirements and pay the required fees.

 

The capacity for a temporary new patio is 1.11 square metres per person, which is the maximum capacity of premises to which neither the Building Code Act, 1992 nor the Fire Protection and Prevention Act, 1997 applies. Please see this webpage for more information on calculating the dimensions of a proposed extended licensed area. 

 

If a licensee with an existing patio now has an extended space, can they accommodate more patrons than their current maximum capacity as stated on their licence?

 

The maximum capacity for all existing patios continues to apply for the existing patio space. The licensee may accommodate patrons over and above their capacity as long as the capacity of any extended patio space allows for a minimum of 1.11 square metres per person. All physical distancing requirements, as well as any other requirements imposed by any level of government, continue to apply regardless of maximum capacity, and will likely mean that patios will operate at well below maximum capacity.

 

Can a licensee who does not meet the requirements for a patio extension under these temporary measures still be approved for a temporary patio extension?

 

Licensees that do not meet requirements under this temporary measure are required to follow the usual application process for a temporary extension of premises and apply through iAGCO. As part of the usual application process, a letter of municipal non-objection would be required.

 

How do I get more information?

 

The requirements for a temporary patio extension under this temporary measure and other helpful information can be found within the Information Bulletin. Municipalities may also email municipal@agco.ca with additional questions.

 

 


 

 

8 juin 2020

 

L’Ontario modifie le règlement 719 de la Loi sur les permis d’alcool afin d’aider les titulaires de permis de vente d’alcool à agrandir temporairement leurs terrasses et d’offrir une plus grande souplesse pour l’emplacement des points de vente

 

Les titulaires d’un permis de vente d’alcool peuvent temporairement augmenter la taille de leur terrasse ou en ajouter une nouvelle lorsqu’ils seront à nouveau autorisés à accueillir des clients sur place et jusqu’au premier janvier 2021, à condition que la municipalité dans laquelle leur établissement est situé ne s’y oppose pas et que toutes les autres exigences applicables soient respectées. Pendant cette période temporaire, les titulaires de permis qui satisfont aux critères d’admissibilité et exigences ne sont pas tenus de demander à la CAJO l’autorisation d’un agrandissement temporaire des locaux ni de payer des frais.

 

En outre, les fabricants d’alcool et les autres demandeurs de permis d’établissement du type point de vente bénéficient désormais d’une plus grande souplesse en ce qui concerne l’emplacement d’un établissement avec point de vente proposé. Les candidats intéressés peuvent présenter une demande par l’intermédiaire de iCAJO.

 

Veuillez prendre connaissance des détails supplémentaires dans:

 

 

Quelles sont les conditions requises pour un agrandissement temporaire de la terrasse dans le cadre de ces nouvelles mesures temporaires ?

 

Le gouvernement a modifié le règlement 719 de la Loi sur les permis d’alcool (LPA) afin d’offrir une certaine souplesse aux titulaires de permis de vente d’alcool (par exemple, les bars et restaurants titulaires d’un permis) pour qu’ils puissent temporairement agrandir leurs locaux au-delà de 14 jours, à condition d’avoir l’autorisation de la municipalité et de satisfaire à certaines exigences.

Pour pouvoir bénéficier d’un agrandissement temporaire de la terrasse, les titulaires de permis doivent détenir un permis de vente d’alcool valide et être autorisés à ouvrir et à accueillir les clients sur place dans le cadre du processus de déconfinement progressif de la province. En outre, les exigences suivantes doivent être respectées :

  1. l’agrandissement physique des locaux est adjacent aux locaux auxquels s’applique le permis de vente d’alcool;
  2. la municipalité dans laquelle les locaux sont situés a indiqué qu’elle ne s’oppose pas à un agrandissement;
  3. le titulaire du permis est en mesure de démontrer un contrôle suffisant sur l’agrandissement physique des locaux;
  4. le permis de vente d’alcool n’est assorti d’aucune condition interdisant l’aménagement d’une terrasse; et
  5. la capacité de toute nouvelle terrasse, ou de tout espace de terrasse agrandi lorsque le titulaire du permis possède une terrasse existante sous permis, ne dépasse pas 1,11 mètre carré par personne.

 

Quel rôle les municipalités jouent-elles actuellement dans le processus de demande d’agrandissement temporaire des locaux et qu’est-ce qui a changé dans le cadre des nouvelles mesures temporaires ?

 

En général, les titulaires de permis qui souhaitent agrandir leur terrasse sous permis sont tenus de demander à la CAJO l’autorisation d’un agrandissement temporaire des locaux, qui peut être accordée pour une durée maximale de 14 jours et au maximum quatre fois par an. Dans le cadre de cette procédure, les titulaires de permis doivent obtenir une lettre de leur municipalité indiquant qu’elle ne s’oppose pas au projet.

En vertu de ces nouvelles mesures temporaires et pour la durée de 2020, les titulaires de permis n’ont pas besoin de notifier ou de soumettre une demande à la CAJO pour un agrandissement temporaire des locaux, à condition qu’ils remplissent tous les critères d’admissibilité et les exigences applicables. L’un des critères est que la municipalité dans laquelle l’établissement est situé ne s’oppose pas à un agrandissement. Cette non-objection ou approbation peut prendre différentes formes. Bien que les titulaires de permis ne soient pas tenus de présenter à la CAJO des documents prouvant le respect de cette exigence, ils sont tenus de produire ces documents, si la CAJO le leur demande.

 

Existe-t-il un certain document que les municipalités doivent utiliser pour confirmer qu’elles ne s’opposent pas à l’agrandissement d’une terrasse ?

 

La CAJO n’exige pas de format spécifique pour la non-objection municipale. Les municipalités ont toute latitude pour déterminer la meilleure façon d’approuver les agrandissements de terrasse. Cela peut se faire par une résolution générale, par un processus de demande, par une lettre du directeur municipal ou par tout autre moyen approprié. Les municipalités ne sont pas tenues d’envoyer leur non-objection à la CAJO. Les titulaires de permis sont tenus de produire des documents prouvant l'approbation municipale, si la CAJO les leur demande.

 

Les terrasses peuvent-ils être agrandies sur les trottoirs ou les routes municipales ?

 

Les municipalités ont la possibilité de déterminer la meilleure façon d’autoriser l’agrandissement temporaire des terrasses sur les terrains municipaux. L’agrandissement physique temporaire des locaux doit être adjacent aux locaux auxquels s’applique le permis de vente d’alcool.

Conformément à l’article 48 du règlement 719 de la LPA, le titulaire du permis ou ses employés peuvent transporter de l’alcool entre deux zones autorisées à travers une zone non autorisée (par exemple depuis l’établissement et à travers le trottoir, dans le cas où l’agrandissement de la terrasse se trouve sur une chaussée). Toutefois, les clients ne peuvent transporter de l’alcool à travers la zone non contrôlée par le titulaire du permis que s’il se trouve dans un récipient fermé.

 

Les établissements titulaires d’un permis qui ne disposent pas actuellement d’un espace de terrasse sont-ils admissibles à ces mesures temporaires ?

 

Pour autant qu’ils aient l’approbation de la municipalité et qu’ils répondent à toutes les autres exigences, les nouvelles terrasses temporaires sous permis sont également autorisées dans le cadre de cette mesure temporaire. Les titulaires de permis qui souhaitent maintenir l’agrandissement de la terrasse au-delà du 1er janvier 2021 doivent en faire la demande par l’intermédiaire d’iCAJO et doivent satisfaire à toutes les exigences applicables et payer les droits requis.

 

La capacité d’une nouvelle terrasse temporaire est de 1,11 mètre carré par personne, ce qui correspond à la capacité maximale des locaux auxquels ne s’appliquent ni la Loi de 1992 sur le code du bâtiment ni la Loi de 1997 sur la prévention et la protection contre l’incendie. Veuillez consulter cette page web pour plus d’informations sur le calcul des dimensions d’une proposition d’agrandissement de la zone autorisée.

 

Si un titulaire de permis disposant d’une terrasse existante dispose maintenant d’un espace plus grand, peut-il accueillir plus de clients que sa capacité maximale actuelle indiquée sur sa licence ?

 

La capacité maximale de toutes les terrasses existantes continue de s’appliquer à l’espace de terrasse existant. Le titulaire du permis peut accueillir des clients en plus de sa capacité sous permis, à condition que la capacité de tout espace de terrasse agrandi permet un minimum de 1,11 mètre carré par personne. Toutes les exigences d’éloignement physique, ainsi que toute autre exigence imposée par un ordre de gouvernement, continuent à s’appliquer quelle que soit la capacité maximale, et signifieront probablement que les terrasses fonctionneront à une capacité bien inférieure à la capacité maximale.

 

Un titulaire de permis qui ne remplit pas les conditions requises pour un agrandissement de terrasse dans le cadre de ces mesures temporaires peut-il quand même être approuvé pour un agrandissement de terrasse temporaire ?

 

Les titulaires de permis qui ne satisfont pas aux exigences de cette mesure temporaire sont tenus de suivre la procédure habituelle de demande d’agrandissement temporaire des locaux et de présenter une demande par l’intermédiaire d’iCAJO. Dans le cadre de la procédure de demande habituelle, une lettre de non-objection de la municipalité sera exigée.

 

Comment obtenir plus d’informations ?

 

Les exigences relatives à l’agrandissement temporaire d’une terrasse dans le cadre de cette mesure temporaire et d’autres informations utiles peuvent être consultées dans le bulletin d’information. Les municipalités peuvent également envoyer un courriel à municipal@agco.ca pour toute question supplémentaire.