Mars 2016
Nouvelles du Neuro est un mensuel électronique relatant les activités à l'Institut et hôpital neurologiques de Montréal.

Nouvelles

 

L’USI du Neuro –  Certifiée Or en prévention des infections.

Le personnel infirmier de première ligne – la clé du succès

En décembre dernier, les membres de l’équipe de l’unité de soins intensifs (USI) du Neuro ont réalisé un exploit extraordinaire dont ils peuvent tous tirer une grande fierté. Ils ont en effet obtenu la certification Or au programme Prudence sur toute la ligne, en affichant zéro infection par cathéter veineux central (CVL) pendant deux ans. « Ce degré d’excellence est très difficile à réaliser », a indiqué France Paquet, une conseillère en pratique clinique qui prend part à l’harmonisation des pratiques relatives aux infections du sang liées à un cathéter central (ISLCC) au CUSM depuis 2010. « Même si 95 pour cent des infections sont évitables, il reste toujours cinq pour cent des cathéters qui peuvent devenir infectés. C’est pourquoi la réalisation de l’USI du Neuro n’est pas due à la chance, mais bien au travail impeccable et à la constante vigilance des médecins qui insèrent les cathéters et du personnel infirmier qui veille à leur propreté irréprochable. »  En savoir plus

 

Rangée avant, de gauche à droite : Nedeline Pean, infirmière, Michelina Vincellli, adjointe administrative, Veronika Leatham, infirmière, Anne McManus, infirmière, Siva Moonsamy, infirmier gestionnaire, et Marie Claude Lessieur, infirmière. Rangée arrière, de gauche à droite : Nick Boulieris, préposé aux bénéficiaires, James Greene, préposé aux bénéficiaires, France Ellyson, infirmière gestionnaire adjointe, Carole McInnes, infirmière, et docteur Abdulrahman Alturki, postdoctorant à l’USI.

 

Visites internationales – De délégation de Chine

Le 22 février, à la suite de la récente signature d’un partenariat de formation axé sur les troubles du mouvement et l’épilepsie entre le Neuro et le Second People's Hospital de Shenzhen, les docteurs Guy Rouleau, directeur de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal, et David Eidelman, doyen de la Faculté de médecine de l’Université McGill, ont accueilli une délégation de haut niveau de la ville de Shenzhen, Chine. Parmi les dignitaires présents se trouvaient Mme Yi Huan Wu, adjointe au maire du gouvernement municipal de Shenzhen, Mme Jie Xie, directrice des Affaires étrangères municipales de Shenzhen et du Bureau de l’administration, ainsi que M. Liang Cai, consul, et Mme Xiao Yin Shi, vice-consule générale au Consulat général de la République populaire de Chine à Montréal.  Le groupe a visité le bloc opératoire, la nouvelle aire de prise en charge de victimes d’AVC et l’USI, ainsi que l’unité de recherche de la Famille Reed sur les maladies des motoneurones (le Dr Bernard Brais) et le laboratoire BigBrain (le Pr Alan Evans).  Madame Teresa Mack, directrice administrative de la mission en neurosciences du CUSM, Mme Lucia Fabijan, directrice adjointe des soins infirmiers, Neurosciences, et le Dr Mark Angle, directeur associé, Services professionnels, et la Dre Lan Xiong, professeure auxiliaire, Département de neurologie et neurochirurgie de l’Université McGill et coordonnatrice du projet de Shenzhen, ont informé la délégation des progrès du partenariat. La délégation était présente à Montréal, alors que Shenzhen est la ville internationale à l’honneur de Montréal en Lumière.

 

Visites internationales – De délégation de Jordan

Le 22 février, le laboratoire BigBrain de l’INM a accueilli une délégation de haut niveau de la Jordanie, dirigée par S.E. docteur Labib Al Khadra, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et M. Jean-Philippe Tachdjian, conseiller aux affaires commerciales, ambassade du Canada en Jordanie et en Iraq. Étaient également présents :

  • S.E. docteur Abderrazaq Bani Hani, président, Université de Jerash
  • Docteur Ahmad Hawamdeh, vice-président, Université de Jerash
  • Docteur Ibrahim Tahat, doyen, Pharmaceutique, Université de Jerash
  • Docteur Ayman Maqableh, président, Al Quds College

La délégation, en visite à Montréal pour la conférence annuelle de l’Association of International Education Administrators, a eu droit à une présentation du révolutionnaire atlas par le Pr Alan Evans. Le groupe a ensuite été reçu par Josephine Nalbantoglu, doyenne des études supérieures et postdoctorales, et a ensuite visité le campus de l’Université McGill. 

 

Des remerciements publics au personnel de l’Hôpital neurologique de Montréal

Marijke Vroomen Durning a pris le temps de remercier publiquement le personnel du Neuro qui a soigné un membre de sa famille, victime d’un AVC à la fin de décembre.  Mme Vroomen Durning a qualifié d’exemplaires les soins prodigués par l’ensemble du personnel, des professionnels qualifiés et attentionnés. Son article a paru le 16 février 2016 dans Canadian Healthcare Network Nurses & Nurse Practitioners.

 

À compter du 1er mars, le Neuro sera sans fumée et sans vapotage

L’automne dernier, le CUSM a adopté une politique d’interdiction de fumer et de vapoter.  Cela signifie qu’au Neuro, il est interdit de fumer ou de vapoter sur les terrains de l’hôpital. L’objectif est de promouvoir la santé et de contribuer à rendre l’environnement plus propice à la guérison. La politique entre en vigueur le 1er mars au Neuro.  Le seul endroit où il sera possible de fumer et de vapoter sera près du cendrier, situé près de l’entrée des ambulances, rue University.  Pour s’informer ou obtenir des ressources pour cesser de fumer, veuillez consulter ici.

 


Pleins feux sur les donateurs

La philanthropie s’est révélée une force transformatrice pour le Neuro. Depuis huit décennies, la vision philanthropique et la générosité de nos bienfaiteurs permettent au Neuro de rester à la fine pointe de la recherche en santé et des soins aux patients.
Merci à tous de faire la différence.

 

Chaque jour, 27 Canadiens apprennent qu’ils sont atteints d’un cancer au cerveau. Or, grâce aux récentes avancées en biologie du cancer au cerveau et des sciences de prochaine génération, le programme de recherche sur les tumeurs au cerveau du Neuro est en train de révolutionner la façon de traiter les caractéristiques uniques du cancer de chaque patient par la médecine de précision. Cela nous permet de développer rapidement et efficacement de nouvelles thérapies pour réduire le risque de rechute. Le nouveau programme contribuera à accroître notre cohorte de patients chez qui on n’observe aucune récidive du cancer depuis maintenant cinq ans.

 

Grâce à la générosité de la Fondation de la famille Trottier, le Neuro pourra faire progresser ce programme novateur de recherche en recrutant des étudiants et des boursiers très qualifiés, ainsi qu’améliorer le soutien qu’offre notre Centre d'information pour les personnes atteintes de troubles neurologiques aux patients et aux familles touchées par un diagnostic de cancer au cerveau.

 

Le récent don de 250 000 $ de la Fondation de la famille Trottier a permis d’instituer deux bourses de recherche essentielles sur les tumeurs au cerveau au Neuro, qui portent le nom d’un proche de la famille, le docteur Riaz Farookhi, décédé en 2013 d’une tumeur au cerveau. « Le docteur Farookhi était un scientifique rigoureux et il est vivement regretté par les membres de la communauté scientifique », confie le Dr Kevin Petrecca, chef du programme de recherche sur les tumeurs au cerveau du Neuro. « Au nom de l’entière communauté du Neuro, nous adressons nos remerciements les plus sincères aux membres de la famille Trottier. Leur générosité est un hommage pérenne à la mémoire du docteur Farookhi, dont profitera considérablement l’important travail que mène notre équipe, et ce, pendant de nombreuses années. »

 

Outre la création de la Bourse postdoctorale Dr Riaz Farookhi et de la Bourse doctorale Dr Riaz Farookhi, la Famille Trottier s’est engagée à soutenir le Centre d'information pour les personnes atteintes de troubles neurologiques, afin de subventionner des initiatives éducatives vitales pour les patients en matière de cancer du cerveau, comme des groupes de soutien, des séances d’information et de la documentation, ainsi que des conseils quant aux ressources disponibles dans la communauté d'un patient.

 

 

Donate NowLe Neuro compte sur la loyauté de ses donateurs afin de parvenir à faire la lumière sur certains des troubles et maladies neurologiques parmi les plus terribles de notre époque, et pour aider les patients et leurs proches qui sont affectés. Votre don peut vraiment changer la donne en matière de soins neurologiques à l’avenir. Merci de votre générosité!


Liens avec la communauté

 
Une étoile sur et hors la glace.
Après avoir été opéré au Neuro pour une tumeur non maligne il y a quatre ans, Nick Gavrielatos, alors gardien des Lions du Lac St-Louis, dans la ligue midget AAA, a bien mesuré sa chance par rapport à celle d’autres patients. Désireux de rendre les bienfaits reçus, il a commencé à faire du bénévolat à l’hôpital. Il apportait des films comiques aux patients et s’arrêtait pour bavarder avec eux à la faveur des programmes de visites d’humour et d’amitié.  En février, résolu à faire encore plus, il a recueilli des dons lors d’un récent match de retrouvailles pour les 40 ans des Lions. Ses efforts ont jusqu'ici permis de réunir une somme de 1 036,70 $ pour le programme de recherche sur les tumeurs au cerveau du Neuro et sa page personnelle Facebook de collecte de fonds est toujours active! Mille mercis, Nick! Pour toute information au sujet du bénévolat au Neuro, veuillez joindre Nevine Fateen au 514-934-1934, poste 34300.
 

Une somme exceptionnelle de 55 052,50 $ au profit de la recherche sur la neuropathie sensorielle!

Un grand merci à l’incroyable Mme Danielle Lepage-Bonin et à sa fidèle communauté de bienfaiteurs. La neuropathie sensorielle est une maladie neurologique rare qui affecte un nombre disproportionné de Québécois de la région de Lanaudière et entraîne une absence dangereuse de sensation dans les extrémités du corps. Elle cause des blessures mineures qui sont imperceptibles et peuvent être graves. Il arrive même que certaines personnes doivent être amputées d’un membre sans anesthésie! Les efforts de Danielle au cours des huit dernières années ont permis à nos chercheurs de mieux comprendre la mutation génétique à l’origine de la maladie, et un nouveau partenariat avec des experts de la douleur de l’Université Yale s’annonce très prometteur quant à la mise au point d'un traitement. Si vous souhaitez planifier votre propre collecte de fonds au profit de la recherche ou des soins aux patients du Neuro, veuillez joindre Bailey Levine au 514-398-5244.  Pour en savoir plus sur les efforts de Danielle Lepage pour la sensibilisation et la levée de fonds au profit de la recherche sur la neuropathie sensorielle cliquez ici.

 

Récolter ce qu'on sème pour les patients du Neuro!

Les efforts et le dévouement de trois étudiants du premier cycle en neurosciences à l’Université McGill – Bennet Desormeau, de Justine Enns et Afuad Hossain – ont porté fruit pour les patients hospitalisés au Neuro. Grâce à leur savoir-faire et à leur passion pour les réseaux sociaux, ils ont dépassé leur objectif de sociofinancement de 3 500 $ et ont recueilli 4 023 $ en vue d’acquérir 160 trousses personnalisables de bienvenue destinées à des patients. Les trousses contiennent l’essentiel pour une hospitalisation, de sorte que les patients et leurs proches peuvent passer du temps ensemble sans s’inquiéter de savoir où sont passés leur brosse à dents, leur crème pour les mains ou leurs mots croisés. Au nom de tous les patients du Neuro qui profiteront de leurs efforts et à toute personne qui a contribué à cette cause importante, merci!

 

Défi Caritatif Banque Scotia

Le dimanche 24 avril 2016, le Neuro participera une fois de plus au Défi caritatif Banque Scotia! Cet événement annuel de collecte de fonds, tenu dans le cadre de l’événement Banque Scotia 21k de Montréal et 5k, permettra aux participants d’amasser des fonds pour soutenir le Neuro.

 

Nous invitons les membres du corps enseignant, le personnel et nos amis à s’inscrire au Défi caritatif Banque Scotia 2016 et à courir, marcher ou rouler pour le Neuro! Aidez-nous à atteindre notre objectif de 35 000 $ en vous inscrivant dès aujourd’hui!

 

Point de mire

 

Un chaleureux au revoir à Jocelyne Pépin

Jocelyne Pépin, infirmière gestionnaire, au bloc opératoire et en Neuroradiologie, a amorcé sa retraite le 1er février 2016.  Jocelyne a été un atout admirable et très apprécié de la mission en neurosciences, avec ses connaissances spécialisées, sa ténacité et son ingéniosité pour résoudre les problèmes, sa gestion méticuleuse et toujours vigilante du budget, son éthique professionnelle, son attitude positive, son entregent respectueux et aimable, son engagement inébranlable pour le bien-être de son personnel et, bien sûr, sa facilité à rire!  Elle nous manquera, mais nous lui souhaitons une retraite en santé et à la hauteur de ses attentes.

 

Bienvenue à Esther Matesi!

Esther Matesi, B. Sc., M. Sc., remplacera Jocelyne en tant qu’infirmière gestionnaire, au bloc opératoire de l’HNM et en Neuroradiologie. À n’en pas douter, ses années en soins infirmiers au bloc opératoire et ses compétences en gestion feront d’elle un précieux atout pour l’équipe des Neurosciences.

 


Félicitations!

 

Guiomar Niso, Ph. D., en stage postdoctoral sous la direction de Sylvain Baillet au Centre d’imagerie cérébrale McConnell, a fait l’objet d’un article-vedette dans le bulletin de l’Université polytechnique de Madrid.   En savoir plus (consulter les pages 8-11)

 


In Memoriam

 

Professeur Fuad Sami Haddad, B.A., M.D., FRCS (C), FACS (1924-2015)

Dr. and Mrs. Haddad with Mrs Penfield at the Penfield Estate on Lake MemphremagogLe docteur Fuad Sami Haddad est décédé le 9 novembre 2015.  Au Liban, où on le considère comme le fondateur de la neurochirurgie moderne, il a grandement contribué au développement de la discipline dans l’entière région du Proche-Orient et du Moyen-Orient. Fuad a obtenu son diplôme de l’école de médecine de l’Université américaine de Beyrouth, au Liban, en 1948, et s’est spécialisé en neurochirurgie sous la supervision du Dr Wilder Penfield à l’Institut neurologique de Montréal, au Canada.

À son retour à Beyrouth en 1955, il n’y avait aucun neurochirurgien dûment qualifié dans la plupart des pays du Moyen-Orient, dont le Liban, la Syrie, la Jordanie, l’Arabie saoudite, le Kuwait, les Émirats arabes unis, le Soudan, l’Iraq et Chypre. Le docteur Haddad a été un pivot de science, de moral, de mentorat et de professionnalisme au Moyen-Orient.  (Extraits de l’article de Mehmet Turgut dans Acta Neurochir (2016) 158:405-406)

 

Le docteur Haddad a conservé des liens étroits avec le Neuro, adressant souvent des vœux à l’occasion d’anniversaires ou des vœux particuliers.  Il lui est même arrivé de transmettre un exemplaire d'un article qu'il avait rédigé en 2000, intitulé Fifty Years Ago, dans lequel il relatait son arrivée à Montréal et ses expériences à l’INM.

 

Mary (Filer) Spence-Sales

L’artiste sculptrice est décédée paisiblement le 29 janvier 2016 à l’Hôpital général de Vancouver, à l’âge de 95 ans. Précédée dans la mort par son mari, Harold Spence-Sales, elle sera regrettée par les membres de sa famille et ses amis. D’abord en tant qu’infirmière, puis comme artiste, Mary a contribué à l’histoire du Neuro en commençant à y travailler à l’époque de Wilder Penfield. Sa murale de 1955 pour le Neuro, The Advance of Neurology (dans la salle 124), demeure un point d’intérêt pour chaque visiteur et groupe. En fait, l’identification des visages des docteurs Penfield, Jasper, Cone et autres personnalités du Neuro qui y sont représentés est en quelque sorte un rite de passage pour les nouveaux membres du corps professoral ou du personnel. Le Neuro a eu la chance de recevoir une deuxième œuvre de Mary, une sculpture de verre, Neuressence en 2002, visible au Centre de recherche sur les tumeurs cérébrales.  Ses œuvres d’art au Neuro garderont sa mémoire vivante et nous permettront de nous souvenir d’elle avec reconnaissance.

 

 

Michael McHugh (1949-2015)

Michael McHugh est décédé le 28 novembre 2015 à Montréal, à l’âge de 67 ans, après une longue maladie. Lui survivent son épouse, la Dre Molly McHugh, ses enfants Oriel (la Dre Maya Leitner) et le Dr Tobial McHugh, ainsi que son petit-fils, Jacob. Éduqué à l’école Selwyn House, Michael a travaillé à l’Institut neurologique de Montréal avec la professeure Hanna Pappius pendant plusieurs décennies, à la Faculté de médecine dentaire de l’Université McGill, et il a passé ses dernières années à mener de la recherche de pointe sur les commotions.

 

Michael était un homme très religieux guidé par de profondes convictions morales et spirituelles. Apprécié par moult personnes, il manquera beaucoup à sa famille, à ses amis, à ses collègues et à nombre d’étudiants en médecine dentaire de l’Université McGill pour qui il était une figure paternelle et un mentor. (Source Selwyn House)


L’Institut et hôpital neurologiques de Montréal – le Neuro – est un centre médical universitaire unique qui se consacre aux neurosciences. Fondé en 1934, le Neuro a acquis une renommée internationale pour son intégration de la recherche, de ses soins exceptionnels aux patients et de sa formation spécialisée, essentiels à l’avancement de la science et de la médecine. À la fois institut de recherche et d’enseignement de l’Université McGill, le Neuro constitue l’assise de la mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill.  Pour tout renseignement, veuillez consulter leneuro.com.

   

 



3801, rue University Street
Montréal (Québec) H3A 2B4
communications.neuro@mcgill.ca / 514-398-3873


You can change your communication preferences or unsubscribe from future mailings.