Nouvelles du Neuro : les nouvelles les plus marquantes de l’Institut et hôpital neurologique de Montréal.

Changez votre langue de préférence / change your language preference

 

 

 

Le Neuro, une force majeure avec trois subventions Fondation des IRSC

 

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) ont annoncé les résultats du concours de subventions Fondation de 2016-2017.  Au pays, 76 projets de recherche ont été approuvés pour un investissement total de 199 659 488 $.  Le Neuro est bien représenté avec trois titulaires de subvention : Boris Bernhardt, Edward Fon et Peter McPherson.  À eux trois, ils représentent 20 % des 14 titulaires du Québec.

 

Félicitations au trio !

 

Voir les résultats complets.

 

 

 

Le cerveau plus malléable qu'on ne le croyait

 

Qu’il s’agisse de la maîtrise d’un sport ou d’un instrument de musique, la répétition est essentielle à l’apprentissage. Ce principe s’applique à l’entraînement cérébral, démarche non effractive prometteuse pour pallier les déficiences consécutives à une maladie ou à un traumatisme neurologiques. Le professeur Christopher Pack et ses collègues ont montré que l’entraînement pouvait modifier l’usage que fait le cerveau de l’information sensorielle. Connaître la faculté d’adaptation du cerveau pourrait un jour être utile pour aider un patient à se rétablir, par exemple après un AVC.

 

Lire la suite ou regarder une entrevue (en anglais).

 


PLUS DE NOUVELLES


 

 

 

Une nouvelle apparence

 

Juste à temps pour la rentrée, le bulletin Nouvelles du Neuro change d’allure ! Nous espérons que la nouvelle mise en pages vous procurera plus d’agrément et qu’elle facilitera votre lecture. Nous avons aussi amélioré la convivialité du bulletin pour les utilisateurs d’appareils mobiles.

 

Vos commentaires et suggestions nous sont précieux! N’hésitez pas à nous en faire part.

 

 

Une nouvelle étude pourrait mener à la mise au point des antidépresseurs à action plus rapide

 

Pour quiconque souffre de dépression, une journée sans traitement peut sembler une éternité. Une nouvelle étude explique pourquoi les antidépresseurs couramment prescrits, c’est-à-dire les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS) comme le Prozac et le Zoloft, peuvent prendre jusqu’à six semaines à faire effet. Le laboratoire de Paul Greengard à l’Université Rockefeller de New York s’est associé au chercheur Adrien Peyrache du Neuro pour mieux comprendre les ISRS et leur effet sur le cerveau. Les résultats de l’étude pourraient un jour mener à des médicaments plus efficaces et à action plus rapide.

 

Lire la suite.

 

 

Déceler les effets à long terme de commotions cérébrales chez des athlètes

 

Des chercheurs de l’Université de Montréal, du Neuro et du Centre Ludmer en neuroinformatique et santé mentale ont recruté d’anciens athlètes universitaires ayant pratiqué des sports de contact comme le hockey sur glace et le football américain. Leur but : détecter les différences entre le cerveau d’un athlète sain et celui d’un athlète ayant déjà subi une commotion cérébrale. Ces travaux pourraient influer sur les épineux procès actuels et futurs intentés relativement à des commotions cérébrales, notamment parce qu’il n’existe aucune façon objective de déterminer si les symptômes neurologiques présents chez les anciens athlètes sont vraiment dus aux commotions subies.

 

Lire la suite.

 


ÉVÉNEMENTS À VENIR


 

 

Tournoi de golf Grip'N'Rip pour la SP

 

Jordan Topor et son équipe de bénévoles se réjouissent à l’idée de vous accueillir le 17 septembre au superbe Club de golf Hillside à Mirabel, au Québec, pour un autre tournoi divertissant au profit du Fonds prioritaires pour la sclérose en plaques (SP) du Neuro. Grâce à ce fonds crucial, nos chercheurs et médecins peuvent aider les personnes atteintes de SP de bien des façons – qu’il s’agisse de répondre aux besoins en matière d’équipement spécial, de recruter la prochaine génération de chercheurs et de cliniciens, d’améliorer les soins de première ligne aux patients, de financer des projets de recherche de pointe pouvant révolutionner les options thérapeutiques. Au cours des trois dernières années, le tournoi a réuni quelque 175 000 $ et cette année s’annonce aussi prometteuse !
 

Pour être au cœur de l’action, contactez jordan@lerinque.com ou appelez au 514-779-7687 dès aujourd’hui !

 

 

Achetez vos billets pour Une Brillante Soirée

 

À la faveur d’une expérience éducative qui fait appel aux émotions et aux sens, Une Brillante Soirée réunit des fonds indispensables au profit de la recherche sur le cancer du cerveau qui est menée au Neuro. Obtenez vos billets pour cet événement extraordinaire qui aura lieu le mercredi 18 octobre au Salon Richmond.

 

Ce chic cocktail dînatoire est l’événement philanthropique de l’année à ne pas manquer. Et vous pouvez jouer un rôle crucial dans sa réussite en vous procurant des billets ou en faisant simplement un don.

 

Renseignez-vous en consultant notre site Web.

 


LIENS AVEC LA COMMUNAUTÉ


 

 

Inscrivez-vous à notre programme de dons mensuels !

 

Chaque jour, 365 jours par année, les professionnels du Neuro mettent tout en œuvre pour nos êtres chers. Ils travaillent sans relâche à améliorer les traitements pour les personnes atteintes de maladies et de troubles parmi les plus invalidants de notre époque. Or, votre soutien leur est indispensable !

 

Donner mensuellement au profit du Neuro au moyen de sa carte de crédit est très facile. D’une part, un don peut être annulé en tout temps. D’autre part, c’est la meilleure façon d’assurer que lorsque l’inspiration surgit, nos chercheurs et cliniciens disposent des ressources nécessaires afin de changer le cours des choses pour les patients actuels et futurs.

 

Veuillez souscrire à notre programme de dons mensuels aujourd’hui en cliquant sur le bouton DONNEZ MAINTENANT (ci-dessous) et en choisissant « périodique » comme type de don. Merci beaucoup !

 

 

Une soirée divertissante pour une excellente cause

 

Quelque 8 000 $, voilà la somme qui a été réunie en avril dernier pour la recherche sur les tumeurs cérébrales menée au Neuro par les proches et amis dévoués de Franco Di Giovanni, lors de la 13e édition de cet évènement caritatif que l’on tient à sa mémoire !

 

Mille mercis à tous les invités, bienfaiteurs et commanditaires de l’événement.

 

 


POINT DE MIRE


 

Gros plan sur le cerveau le plus célèbre en science

 

Colin Holmes, ancien étudiant au Neuro, possède le cerveau le plus notoire en science. Aussi connu sous le nom de « Average Colin », il a fait l’objet de plus de 800 articles scientifiques — et le nombre de citations augmente presque toutes les semaines. Il a figuré dans des études sur l’AVC, le VIH, l’Alzheimer, et même sur les bienfaits pour le cerveau de consommer du poisson. Holmes a aussi noté que plus de 1000 laboratoires au monde « se servent » de son cerveau d’une façon ou d’une autre.

 

Découvrez M. Holmes dans cette vidéo et cet article.  (En anglais)

 

À propos de son cerveau, Holmes dit : « Je l’ai vu à la grandeur des États-Unis. Je l’ai vu au Japon, en Corée, partout en Europe. »

 

Faites la connaissance du préposé aux patients qui les rassure en chantant

 

Depuis nombre d’années, Masmian Joseph travaille comme préposé aux patients à l’Hôpital général de Montréal, au Neuro et au nouveau Campus Glen du Centre universitaire de santé McGill. Il est surtout connu pour sa capacité unique à calmer les patients avec une chanson.

 

Lire la suite  (en anglais)

 

À propos de la réaction des patients, M. Joseph dit : « L’expression sur leur visage est ma récompense. Et ils ne cessent de me remercier. »

 


FÉLICITATIONS !


 

 

Zhen-Yi Andy Ou (supervisé par la Dre Madeleine Sharp) a reçu une bourse de recherche estivale de 60 000 $ de l’APDA et de la Parkinson’s Foundation, pour son article Effect of Levodopa on the Consolidation of Learning in People with PD.

 

Lire la suite (en anglais).

 

 

Le Dr Fraser Moore est le lauréat du prestigieux prix Osler d’excellence en enseignement de l’Université McGill pour ses contributions exceptionnelles à la formation en médecine. Choisi par les diplômés en médecine de la promotion 2017, le Dr Moore a reçu le prix lors de la collation des grades le 30 mai dernier. Le prix Osler est une judicieuse marque de reconnaissance de l’enseignement et du leadership exemplaires du Dr Moore, et de son influence déterminante auprès des étudiants du premier cycle et des cycles supérieurs.

 

 

Dr Ziv Gan-Or a reçu le Junior Award 2017 de la Movement Disorder Society pour son étude sur la génétique du trouble comportemental en sommeil paradoxal et la conversion aux synucléinopathies. En acceptant cette distinction, le Dr Gan-Or a prononcé une conférence lors du Congrès international sur la maladie de Parkinson et les troubles du mouvement à Vancouver du 4 au 8 juin 2017.

 


EN MÉMOIRE


 

 

Micheline Cardinal Tremblay 1938-2017

 

Micheline (Cardinal) Tremblay est décédée le 28 juillet 2017. 

 

Avec sa vive chevelure rousse et son sourire contagieux, Micheline a assuré une présence accueillante au Neuro durant plus de 25 ans.  Elle a consacré bénévolement nombre d’heures aux patients et aux familles de l’Hôpital neurologique de Montréal. Son titre de gloire ? Un programme de mini-boutique ambulante, et la Boutique des Amis du Neuro.

 

« J’ai subi un AVC en 1984 et j’ai été soignée au Neuro. Je me suis dit que dès que je le pourrais, je reviendrais faire du bénévolat ici, ce que j’ai fait cinq ans plus tard. Ce que j’aime, c’est que les patients y sont au cœur de tout », disait Mme Tremblay.

 

Lire sa notice nécrologique.

 


FAITS AU SUJET DU CERVEAU


 

 

Le risque de récidive après un premier AVC ou infarctus est plus élevé pendant plus longtemps qu’on le croyait

 

Jusqu’ici, médecins et chercheurs avaient tendance à se concentrer sur les complications qui se manifestaient chez les personnes ayant subi un AVC ou un mini-AVC pendant 90 jours après sa survenue. Or, une nouvelle étude révèle que cinq (5) ans seraient une meilleure plage de temps. Cette conclusion incite les professionnels de la santé à englober la notion de maladie chronique dans la conception de ce trouble médical.

 

Lire l’article sur le site de CBC. (en anglais)

 

 

La correction de mutations génétiques et ses incidences pour la SP

 

Pour la première fois, des chercheurs ont montré qu’il est possible de corriger des mutations génétiques dans des embryons humains – une percée qui a des incidences pour la sclérose en plaques (SP) et plusieurs autres maladies.

 

Lire l’article dans Multiple Sclerosis News Today.  (en anglais)

 

 

Le cerveau de joueurs de la NFL porteur d’une maladie neurodégénérative

 

Dans la plus vaste étude du genre, l’analyse à l’autopsie du cerveau de 202 anciens joueurs de football révèle que 87 % présentaient les signes diagnostiques de l’encéphalopathie traumatique chronique (ETC), une maladie neurodégénérative associée à des traumatismes crâniens répétitifs. Les autorités sont vivement invitées à prendre des mesures pour protéger leurs joueurs.

 

Lire l’article dans Science. (en anglais)

 


Donate NowLe Neuro compte sur la loyauté de ses donateurs afin de parvenir à faire la lumière sur certains des troubles et maladies neurologiques parmi les plus terribles de notre époque, et pour aider les patients et leurs proches qui sont affectés. Votre don peut vraiment changer la donne en matière de soins neurologiques à l’avenir. Merci de votre générosité !

 


L’Institut et hôpital neurologiques de Montréal – le Neuro – est un centre médical universitaire unique qui se consacre aux neurosciences. Fondé en 1934, le Neuro a acquis une renommée internationale pour son intégration de la recherche, de ses soins exceptionnels aux patients et de sa formation spécialisée, essentiels à l’avancement de la science et de la médecine. À la fois institut de recherche et d’enseignement de l’Université McGill, le Neuro constitue l’assise de la mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill.  Pour tout renseignement, veuillez consulter leneuro.ca.

 

        

Envoyez-nous vos commentaires et suggestions. Pour vous abonner, cliquer ici. Lire les publications précédentes des Nouvelles du Neuro. 

 

 



3801, rue University Street
Montréal (Québec) H3A 2B4
communications.neuro@mcgill.ca / 514-398-3873


You can change your communication preferences or unsubscribe from future mailings.